Le thé à l'anglaise

Au XVIIIe siècle, c’est Anna, duchesse de Bedford, dame de compagnie et amie de la Reine Victoria, qui réalisa qu’un petit goûter constitué de thé, de gâteaux et/ou de petits sandwiches permettait de combler l’appétit jusqu’au tardif dîner de 20h. Elle débuta la tradition en conviant régulièrement ses amies à Woburn Abbey durant l’été. De retour à Londres, elle popularisa l’heure du thé parmi les membres de la haute société britannique en leur envoyant des cartons leur enjoignant de se joindre à elle pour « un thé et une promenade ».  C’est ainsi que l’afternoon tea fut. 

 

Puis, au XIXe siècle, l’afternoon tea sous différentes formes (high tea, low tea, etc.) fit partie de la journée de toute la population, peu importe les classes, et devint le Five O’Clock Tea.

 

Aujourd’hui, la Reine Élizabeth II ne quitte jamais Buckingham Palace sans sa bouilloire et une boite de thé Fortnum & Mason.
 

LaBrume_THE-Majeste.png
LaBrume_THE-Prince.png
LaBrume_THE-Royale.png
LaBrume_THE-William.png
LaBrume_THE-Henry.png
LaBrume_THE-Georges.png
BB6080BD-8811-4509-8C3A-3937A3713EC7.JPG